Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • : Le SE UNSA GUADELOUPE met à la disposition de ses adhérents et de ses sympathisants les informations syndicales nationales, académiques et départementales de l'Académie de la Guadeloupe ( mouvements, promotions,...)
  • Contact

Adhérez au SE


Le SE-UNSA ne vit, ne peut vous informer, agir, s’opposer et proposer que grâce aux cotisations de ses adhérents.

Soyez solidaires ; n’hésitez pas à nous rejoindre !

Il n’est jamais trop tôt pour adhérer !


Cliquez ici!

CLIQUEZ ICI POUR ADHEREZ 

Modalités pour le nouvel adhérent

 

1)      Le collègue intéressé remplit son bulletin d'adhésion en ligne comme auparavant

2)      Il choisit le mode de paiement par carte bancaire (le choix par chèque ou par prélèvements fractionnés reste possible)

3)      Il est redirigé sur un site sécurisé où il saisit son numéro 16 chiffres de carte bancaire et son cryptogramme

4)      Après validation il reçoit un mél de confirmation lui indiquant les coordonnées de sa section de rattachement (s'il a indiqué une adresse électronique) et est redirigé vers l'accueil de notre site


 

Recherche

Contacts

Pour nous écrire,
cliquez ici.971@se-unsa.org

Profil de Se-unsa Guadeloupe
Profil Facebook de Se-unsa Guadeloupe

Archives

EVENEMENTS DU SE-UNSA

SE unsa guadeloupe 

* MUTATION INTRA *

http://4.bp.blogspot.com/-etgJcFWaP4A/UZsGmL--DzI/AAAAAAAARDM/FKOUXm9lhWo/s320/%253D%253Fiso-8859-1%253FQ%253FUne-Enqu%253DEAte-30k_copie-763805.png%253F%253D

http://www.se-unsa.org/squelettes/images/nego.png

25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 02:23

Le SE-Unsa désapprouve l’absence de soutien aux lauréats des concours réservés. La note de service mutations qui vient de paraître n’a pas retenu de dispositif leur assurant le maintien dans leur académie.

Manifestement, si l’Éducation Nationale sait aller chercher des enseignants non-titulaires pour faire tourner le système, elle rechigne à leur reconnaître le service rendu.

Malgré les interventions multiples du SE-Unsa en faveur de dispositions spécifiques dans le mouvement interacadémique, le ministère n’a pas retenu de solutions visibles et donc sécurisantes. Sous notre pression, il promet un traitement au cas par cas des collègues qui n’obtiendraient pas leur académie dans le cadre du barème actuel.

Après des années de situation précaire puis une préparation aux concours réservés compliquée par l’incertitude sur leur éligibilité et le manque de  visibilité sur les épreuves, le parcours du combattant continue pour les ex-contractuels.

Le SE-Unsa, signataire du protocole Fonction publique sur la sécurisation des parcours des contractuels, est engagé à leurs côtés depuis toujours. Il ne les lâchera pas et suivra chaque dossier.

Si vous êtes concernés, signalez-nous votre situation :  mutations@se-unsa.org

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 09:12

Vous êtes nombreux à exercer des fonctions d’aide à la scolarisation des jeunes en situation de handicap au sein de nos écoles et établissements. Selon le rapportKomites de juin dernier, environ 28 000 ETP (équivalent temps plein) seraient consacrés à cette mission. Même si vous effectuez tous/tes le même travail, les contrats sur lesquels sont fondés vos emplois sont très différents. Le SE-Unsa les décrypte pour vous :

  • AVS sous statut AED : c’est un contrat de droit public basé sur la loi de 2003.Les AVS-i, recrutés par l’inspecteur d’académie,  s’occupent des enfants de manière individuelle alors que les AVS-co, recrutés par les chefs d’établissement, ont plusieurs enfants à charge en même temps (dans les Ulis par exemple). Les AVS mutualisateurs, AVS-M, cumulent ces deux fonctions.
  • AVS/ EVS sous contrat aidé CUI : c’est un contrat de droit privé de six mois, reconductible deux ans, voire 5 dans des cas précis (plus de 50 ans, handicap par exemple).

Les annonces faites par le gouvernement pour la création d’un vrai métier d’Accompagnant de jeune handicapé vont dans le bon sens pour l’Unsa. Il est temps que cesse le recours aux contrats ultra précaires diverss et variés et que les compétences soient enfin reconnues dans une branche professionnelle, avec un diplôme et une formation.

Cependant,  les CDI ne concernent pas les personnels EVS en contrats aidés qui sont également chargés de l’accompagnement d’élèves en situation de handicap. Même si les annonces sur l’amélioration de leur formation (temps doublé) sont accueillies positivement, à moyen terme, il faut envisager d’aller vers une prise en chargeuniquement par des emplois d’«accompagnant». Cette réforme prendra du temps, l’Unsa sera présente à tous les groupes de travail pour sa mise en œuvre. Restez informés en vous abonnant à notre lettre en ligne.

 

S’inscrire à la lettre en ligne spéciale AVS du SE-Unsa

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 17:28

 

Le ministère de l’Éducation nationale vient de présenter à l’UNSA-Éducation un projet de protocole fixant le cadre des négociations qui s’ouvrent sur les mesures catégorielles, et notamment celles qui vont concerner les enseignants dès 2013. Pour le SE-Unsa, il met enfin en perspective les éléments d’une revalorisation attendue par tous les personnels. 

http://www.se-unsa.org/UserFiles/Image/nego_vign.png
Ce document (voir PJ) fixe trois grands axes :
  • Rapprochement des niveaux de rémunération et des perspectives de carrière des différents corps d’enseignants et d’éducation. Cela passe par la création d’une indemnité de suivi des élèves dans les écoles et la convergence du ratio d’accès à la hors-classe des PE et CPE avec celui des corps enseignants du second degré. Ces dispositions prendront effet dès cette année.
  • Mise à plat de la situation des enseignants contractuels avec, notamment, la nécessaire harmonisation de pratiques académiques bien trop diverses.
  • Valorisation des parcours professionnels de tous les enseignants et CPE qui s’inscrira dans une négociation plus longue et devra tracer les fondements d’une revalorisation pour tous.
Pour le SE-Unsa, ces mesures catégorielles sont le pendant indispensable à la loi sur la refondation de l’École. Ce protocole constitue un signal politique fort de prise en considération de l’incontournable revalorisation du métier d’enseignant, et cela malgré un contexte économique difficile. Il ouvre des négociations sur les demandes portées par le SE-Unsa depuis de nombreuses années comme l’ISOE pour les PE, l’égal accès à la hors-classe de tous les enseignants et CPE, ainsi que de nouvelles perspectives pour tous.
 
Le SE-Unsa s’engagera pleinement dans ces discussions pour y conquérir des avancées légitimes pour les personnels, à la fois sur des mesures immédiates et d’autres qui s’inscriront dans une programmation pluriannuelle.

 

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 12:47

images logo non titulaires

Alors que les résultats d'admissibilité tombent, de nombreux contractuels ont la mauvaise surprise d'apprendre que, bien qu'admissibles, ils ne sont pas éligibles.C'est donc déjà, pour eux, la fin d'un parcours sur lequel ils avaient misé beaucoup d'espoir. Leur colère est légitime.

Le SE-Unsa dénonce l'improvisation quant à la mise en place des concours réservés : pourquoi avoir laissé les collègues non éligibles s'inscrire alors que les rectorats disposaient d'une liste précise des ayants droit ?

Lire le communiqué de presse du SE-Unsa

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 12:44

http://www.se-unsa.org/squelettes/images/decouverte.png60 euros : c'est le prix pour toute nouvelle adhésion d'un contractuel au SE-Unsa, du 10 mars au 10 mai 2013. Si l'on ajoute la récente mesure fiscale de crédit d'impôt de 66% pour les cotisations syndicales, il est facile et peu cher d'adhérer, dès aujourd'hui, au SE-Unsa. Vous pouvez adhérer en ligne en quelques clics seulement !

Grâce au bouquet-adhérent, vous :

  • recevrez notre magazine mensuel L'Enseignant, à domicile, ainsi que tous les suppléments et hors série qui concernent votre corps/catégorie ;
  • serez abonné(e) automatiquement à nos lettres électroniques pour rester connecté(e) avec l'actualité éducative ;
  • bénéficierez des conseils et de l'aide de nos représentants départementaux et académiques, véritables relais de proximité concernant votre carrière ;
  • aurez droit à des offres exclusives : invitations, billets gratuits, réductions sur des voyages ou des abonnements…

N'hésitez plus, contactez votre section académique

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 12:33

images logo non titulairesAlors que sont connus les premiers résultats d’admissibilité aux concours réservés, de nombreux candidats découvrent avec stupéfaction qu’ils ne réunissent pas les conditions d’éligibilité à ces concours.

C’est après la publication des résultats de l’admissibilité que s’effectue la vérification administrative de leur éligibilité. Ainsi une proportion non négligeable de candidats - jusqu’à 85 % des lauréats dans certaines disciplines - constate qu’ils ont passé vainement des épreuves puisqu’il leur sera impossible de se présenter à l’admission.

Pour le SE-Unsa, cette situation est inconcevable. Le désarroi et la colère des contractuels qui ont préparé et passé des épreuves au prix de nombreux efforts sont légitimes.

Le dispositif doit être amélioré pour que ces errements  ne se reproduisent plus. Pour le SE-Unsa, c’est avant le début des épreuves qu’il convient de vérifier les conditions d’éligibilité. Rien ne s’y oppose puisque le ministère détient la liste des contractuels et de leurs parcours.

Dans le même temps, le SE-Unsa juge nécessaire que les contractuels reçoivent l’assurance de la prise en charge de leurs frais de déplacement et de l’octroi d’autorisations d’absences comprenant les délais de route nécessaires pour se rendre sur les lieux des épreuves.

Le SE-Unsa exige que toute l’attention soit portée à la situation de ces personnels précaires afin qu’ils soient accompagnés dans le plan de titularisation qui suscite beaucoup d’espoir.

 

Paris, le 16 avril 2013

Christian CHEVALIER
Secrétaire Général

Contact presse : Brigitte Biardoux 01 44 39 23 93 brigitte.biardoux@se-unsa.org

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 22:12

Soucieux de pouvoir aider les collègues contractuels au mieux, le SE-Unsa n’a cessé de demander à la DGRH du ministère de préciser les règles d’affectation des futurs lauréats. Il est pour nous inacceptable de laisser les candidats dans un flou artistique concernant une information majeure : leur affectation l’année prochaine.

images logo non titulaires

Le SE-Unsa a toujours milité pour que les contractuels, bénéficiant au titre de la loi 2012 du dispositif spécifique  « examen professionnel ou  concours réservé », puissent continuer à exercer dans leur académie d’origine. Nos interventions ont été entendues car le ministère souhaite également ce maintien. Tout cela sera discuté et confirmé lors du comité de suivi du 28 mars prochain. Tenez-vous informé sur notre rubrique "actu" !

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 07:30

LOGO ASH SE UNSA GUADELOUPELe groupe de travail crée en octobre 2012 par les ministres déléguées à la recherche éducative et aux personnes handicapées poursuit ses travaux. Dans les nombreuses auditions qui se succèdent, il apparaît sans ambiguïté que la reconnaissance d’un vrai métier s’appuyant sur un référentiel de compétences est une condition incontournable. Sur ce point, l’Unsa a déjà largement contribué à la création d’un référentiel métier que nous ferons valoir lors des travaux.

Un vrai métier, oui mais pour quoi faire ?

Pour l’Unsa, il est indispensable de considérer l’accompagnement du jeune handicapé dans son ensemble : sur le temps scolaire et extra scolaire car le besoin d’aide ne s’arrête pas aux portes de l’école. Pour cela, le cadre d’emploi doit être clairement établi et élargi avec une formation professionnelle de qualité.

Un employeur, oui mais lequel ?

L’Education nationale ne gèrera pas seule ces nouveaux métiers (AJS). Nous nous dirigeons plus vers une prise en charge interministérielle ou vers la Fonction publique territoriale qui gère aujourd’hui les MDPH. La question du financement sera bien évidemment centrale, le budget reste malheureusement le nerf de la guerre…

Accompagnant un jour, accompagnant toujours ?

Comment seront prises en compte les compétences des agents déjà en poste sur ces missions ? Quelles perspectives de carrière auront ces AJH ? Pour l’Unsa, il est bien sûr indispensable que la Validation des acquis soit possible pour faire valoir des compétences développées sur le terrain mais aussi pour offrir à ces salariés des perspectives de carrière diversifiées.

Pour l'Unsa, l’inclusion des jeunes en situation de handicap est une exigence démocratique. C’est pour cette raison qu’elle continuera à intervenir et à porter ses propositions pour que les personnels qui les accompagnent soient enfin reconnus dans leur professionnalité.

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 11:35

http://www.se-unsa.org/UserFiles/Image/exigeant_contractuels_QE.png

Vous êtes enseignant contractuel, cette rentrée est encore compliquée pour vous !

Beaucoup d’entre vous ont contacté le SE-Unsa pour dénoncer les pratiques des rectorats et nous avons fait le maximum pour vous aider. Nous avons dorénavant besoin d’une vision plus générale de la situation pour pouvoir intervenir au niveau national. Plus nous aurons de réponses, plus nous serons crédibles au ministère pour faire entendre la voix des enseignants contractuels pour qu’enfin vos droits soient respectés !
Bien sûr, les résultats seront anonymés.

Merci donc de bien vouloir consacrer 10 minutes de votre temps pour répondre à ce questionnaire.
Et n’hésitez pas à faire passer à vos collègues contractuels !

 
Vous êtes...
 [Obligatoire] : 
 [Obligatoire] : 
 [Obligatoire] :
 [Obligatoire] :
 [Obligatoire] :
 [Obligatoire] :
 :
Vous exercez sur un poste de [Obligatoire] :
 :
Type de contrat :
 :
Vous exercez à [Obligatoire] :
  •    
  •    
 :
Votre parcours
Vous avez travaillé dans le secteur privé auparavant [Obligatoire] :
  •    
  •    
 :
Vous avez obtenu votre contrat dans l’Education nationale :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 :
Vos conditions de travail
Dans l’exercice au quotidien, vous rencontrez des difficultés [Obligatoire] :
  •    
  •    
Si oui, de quelle nature :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 :
Vos conditions d’emploi
Avez-vous rencontrez des difficultés :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 :
Rentrée 2012
La loi de mars 2012 a introduit de nouvelles dispositions ( CDI / concours réservés, examens professionnels) pour sécuriser les parcours des contractuels. Tout savoir sur cette loi sur notre site, rubrique "Profs contractuels", "Publications"
Vous vous êtes renseigné(e) sur cette nouvelle loi [Obligatoire] :
  •    
  •    
Dans ce cadre, à cette rentrée, vous avez obtenu un CDI :
  •    
  •    
Vous avez rencontré des difficultés pour passer en CDI [Obligatoire] :
  •    
  •    
 :
Votre avenir
Vous envisagez de passer les concours de recrutement de l’Education nationale :
  •    
  •    
Si oui, lequel vous paraît le plus adapté à votre situation :
  •  
  •  
  •  
Les concours réservés et examens professionnels sont destinés aux professeurs contractuels ayant une ancienneté de 4 ans et plus et incluant la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle. Les modalités sont encore en cours de discussion.
D’après vous, parmi ces 6 propositions, quelles seraient les 3 plus prioritaires pour améliorer la condition de l’emploi contractuel enseignant [Obligatoire] :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 :
Vous et le SE-Unsa
Vous êtes adhérent(e) au SE-Unsa [Obligatoire] :
  •    
  •    
  •    
Vous avez connu le SE-Unsa [Obligatoire] :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
 :
Je souhaite recevoir gratuitement des infos du SE-UNSA pendant 5 mois :
  •    
  •    
 :
Exprimez-vous
:

 

 

La loi de mars 2012 a introduit de nouvelles dispositions ( CDI / concours réservés, examens professionnels) pour sécuriser les parcours des contractuels. Tout savoir sur cette loi ici

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:48

La signature du contrat pour les contractuels de l’Education Nationale n’est pas circonscrite à la rentrée scolaire et peut intervenir à tout moment dans l’année.

Il convient de rester vigilant : prendre le temps de découvrir ce contrat et de le comprendre. En effet, le contrat de travail garantit des droits et fixe des devoirs aux deux parties qui le signent. Ainsi, dès lors que vous l’aurez signé, vous devrez respecter les mentions qu’il prévoit. A défaut, l’employeur peut vous sanctionner pour non respect de vos obligations contractuelles.

images logo non titulairesLes termes du contrat peuvent être négociés au moment de la signature du contrat... après il sera trop tard ! Voici donc quelques conseils pratiques :

  • Le contrat est signé avec le rectorat de l’académie dans laquelle vous exercerez. Il doit mentionner vos nom, prénom, adresse,  date de naissance. On y trouve également précisés la fonction et la discipline enseignée, la période (c'est-à-dire la date de début et de fin du contrat), la durée hebdomadaire et les lieux du service à assurer.
  • Deux autres articles définissent votre catégorie et votre rémunération principale (donnée en indice brut et/ou majoré) à laquelle il faut ajouter les indemnités éventuelles, ainsi que la durée de la période d’essai (en général, un sixième de la durée du contrat). 
  • Un dernier article vous rappelle les obligations auxquelles vous êtes tenu,
  • Le contrat est daté et signé (avec la mention "lu et approuvé" à ajouter à la main) en deux exemplaires (un pour vous, l'autre pour l'employeur). N’hésitez pas à le réclamer, vous devez en avoir une copie.

Il arrive parfois, par manque de réactivité de l’administration académique, que ce contrat soit signé après le début de votre installation. La délivrance d’un procès verbal d’installation montrant que vous êtes bien installé dans vos fonctions le jour de votre arrivée revêt alors dans ce cas toute son importance.

Important 

Des éléments de votre contrat peuvent être modifiés en cours de période par un avenant. En pratique, il s’agit de la rémunération, de la durée du travail, du lieu de travail (sous certaines conditions) et de la qualification professionnelleCette opération amène bien souvent le rectorat a rédiger les contrats dans des termes qui autorisent à modifier certains de ces éléments. Cependant, les modifications dites « substantielles » sont soumises à votre accord : si vous ne les acceptez pas et que vous êtes licencié, vous ne serez pas considéré comme démissionnaire.

En cas de litige avec votre administration, n’hésitez pas à prendre contact avec la section SE-Unsa de votre académie

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans EVS - AED - Contractuels - Vacataires
commenter cet article

Contacts

Météo

outils webmaster
 Bienvenue en Guadeloupe!