Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • : Le SE UNSA GUADELOUPE met à la disposition de ses adhérents et de ses sympathisants les informations syndicales nationales, académiques et départementales de l'Académie de la Guadeloupe ( mouvements, promotions,...)
  • Contact

Adhérez au SE


Le SE-UNSA ne vit, ne peut vous informer, agir, s’opposer et proposer que grâce aux cotisations de ses adhérents.

Soyez solidaires ; n’hésitez pas à nous rejoindre !

Il n’est jamais trop tôt pour adhérer !


Cliquez ici!

CLIQUEZ ICI POUR ADHEREZ 

Modalités pour le nouvel adhérent

 

1)      Le collègue intéressé remplit son bulletin d'adhésion en ligne comme auparavant

2)      Il choisit le mode de paiement par carte bancaire (le choix par chèque ou par prélèvements fractionnés reste possible)

3)      Il est redirigé sur un site sécurisé où il saisit son numéro 16 chiffres de carte bancaire et son cryptogramme

4)      Après validation il reçoit un mél de confirmation lui indiquant les coordonnées de sa section de rattachement (s'il a indiqué une adresse électronique) et est redirigé vers l'accueil de notre site


 

Recherche

Contacts

Pour nous écrire,
cliquez ici.971@se-unsa.org

Profil de Se-unsa Guadeloupe
Profil Facebook de Se-unsa Guadeloupe

Archives

EVENEMENTS DU SE-UNSA

SE unsa guadeloupe 

* MUTATION INTRA *

http://4.bp.blogspot.com/-etgJcFWaP4A/UZsGmL--DzI/AAAAAAAARDM/FKOUXm9lhWo/s320/%253D%253Fiso-8859-1%253FQ%253FUne-Enqu%253DEAte-30k_copie-763805.png%253F%253D

http://www.se-unsa.org/squelettes/images/nego.png

30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 04:11

effectuer des tâches aussi variées que l'aide administrative aux directrices et directeurs d'école ou l'accompagnement des élèves

en situation de handicap. Ils sont à l'heure actuelle 42500. Les contrats des deux tiers de ces salariés, soit près de 30000

personnes, arrivent à leur terme en ce 30 juin 2009.

Les statuts de ces employés de vie scolaire sont précaires pourtant, les tâches qui leur sont confiées correspondent à des missions

pérennes qui nécessitent des personnels stables bénéficiant d'un véritable métier, d'une véritable formation et d'une

rémunération décente.

Vous avez fait de l'emploi une de vos priorités et pourtant votre gouvernement laisse aujourd'hui une majorité de ces salariés

sans perspective d’emploi durable parce qu'ils n'ont pas bénéficié des formations nécessaires à leur insertion professionnelle.

Les conditions de leur départ sont marquées d'un mépris dont on croyait qu'il n'avait plus cours. Il n'est pas possible de passer

par pertes et profits un investissement de 3 ans pour l'Ecole, pour les élèves, pour la communauté éducative.

Nous ne pouvons accepter que la seule solution soit pour eux de se retrouver au chômage alors que ni le ministère du travail, ni

le ministère de l'éducation nationale, n'ont rempli les obligations qui sont les leurs en terme de gestion, de formation et de suivi

des personnels recrutés sous contrats aidés.

Nous vous demandons solennellement de considérer ces situations qui n'ont que trop duré et d'intervenir pour permettre à ces

salariés de bénéficier d’une prolongation de contrat afin que des mesures soient prises pour mettre en oeuvre les formations

donnant accès à un véritable parcours d'insertion professionnelle.

Nous avons à plusieurs reprises sollicité une entrevue auprès des ministères concernés ainsi que du Premier Ministre afin de

les entretenir plus en détail de la situation de ces personnels et de leur remettre une pétition intersyndicale qui en l'espace de

quelques semaines a recueilli 100 000 signatures. Le renvoi de cette demande de service en service marque le dédain avec lequel

sont traités des milliers de salariés de ce pays.

Les salariés que sont les EVS méritent mieux que le manque de reconnaissance manifeste qui leur est renvoyé publiquement.

Dans le cadre de la journée, « 30 juin – 30000 EVS licenciés - Prolongez leurs contrats M. le Président » une délégation se

rendra mardi 30 juin à 11 heures à l'entrée du Palais de l'Elysée pour y déposer les pétitions dans l'espoir que nouveau rendez

vous ne sera pas un dernier rendez vous manqué.

Partager cet article
Repost0

Contacts

Météo

outils webmaster
 Bienvenue en Guadeloupe!