Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • : Le SE UNSA GUADELOUPE met à la disposition de ses adhérents et de ses sympathisants les informations syndicales nationales, académiques et départementales de l'Académie de la Guadeloupe ( mouvements, promotions,...)
  • Contact

Adhérez au SE


Le SE-UNSA ne vit, ne peut vous informer, agir, s’opposer et proposer que grâce aux cotisations de ses adhérents.

Soyez solidaires ; n’hésitez pas à nous rejoindre !

Il n’est jamais trop tôt pour adhérer !


Cliquez ici!

CLIQUEZ ICI POUR ADHEREZ 

Modalités pour le nouvel adhérent

 

1)      Le collègue intéressé remplit son bulletin d'adhésion en ligne comme auparavant

2)      Il choisit le mode de paiement par carte bancaire (le choix par chèque ou par prélèvements fractionnés reste possible)

3)      Il est redirigé sur un site sécurisé où il saisit son numéro 16 chiffres de carte bancaire et son cryptogramme

4)      Après validation il reçoit un mél de confirmation lui indiquant les coordonnées de sa section de rattachement (s'il a indiqué une adresse électronique) et est redirigé vers l'accueil de notre site


 

Recherche

Contacts

Pour nous écrire,
cliquez ici.971@se-unsa.org

Profil de Se-unsa Guadeloupe
Profil Facebook de Se-unsa Guadeloupe

Archives

EVENEMENTS DU SE-UNSA

SE unsa guadeloupe 

* MUTATION INTRA *

http://4.bp.blogspot.com/-etgJcFWaP4A/UZsGmL--DzI/AAAAAAAARDM/FKOUXm9lhWo/s320/%253D%253Fiso-8859-1%253FQ%253FUne-Enqu%253DEAte-30k_copie-763805.png%253F%253D

http://www.se-unsa.org/squelettes/images/nego.png

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 16:26

Le 26 mars 2010 : Eric Woerth a annoncé un projet de loi sur la gestion des titulaires et des agents non-titulaires avant la fin 2010.

Le président de la république envisageait « une titularisation progressive des non- titulaires » en Janvier 2010. Deux mois plus tard, le cabinet d’Eric Woerth tempère et annonce un plan d’amélioration de la gestion des non-titulaires. Les organisations syndicales seront amenées à s’exprimer et à négocier sur les différents points prévus à l’agenda social 2010. Au programme : la rémunération, les retraites et les perspectives de titularisation. Le ministère annonce que « les premières réunions se tiendront avant la fin du printemps 2010 ».Les discussions seront également menées au niveau du ministère de l’éducation nationale (DGRH). Le SE- UNSA s’engagera dans les négociations prévues en vue de l’amélioration des conditions de travail et d’emploi des non-titulaires.

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 00:13

images logo non titulaires

Titularisation des contractuels : Annonce crédible ou supercherie ?

Peut-on réellement croire à l’annonce du président de la république datant du 25 janvier 2010 et affirmant « être prêt à envisager la titularisation progressive des contractuels pour ne pas les laisser dans une situation de précarité » ?

Le SE UNSA analyse cette déclaration et exige l’ouverture des négociations pour aboutir à des mesures concrètes permettant d’améliorer les conditions de travail et d’accès à la titularisation des personnels précaires de l’éducation nationale.

Partager cet article
Repost0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 12:45
Partager cet article
Repost0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 00:32
images logo non titulaires
Pour le SE-UNSA, la précarité est un problème majeur dans l’Éducation Nationale.
L'effet d’annonce de la promesse du Président ignore la triste réalité de la situation des agents en situation de précarité et de la politique menée ces dernières années. La multiplicité des textes les régissant, la diversité des types de contrats conduit à un isolement de ces personnels. Leurs droits, pourtant limités, sont souvent bafoués.

Le SE-UNSA a donc saisi à nouveau le ministre de l’Éducation Nationale. Vous trouverez ci-joint la lettre que nous lui avons envoyée.
Nous avons rappelé nos exigences :
 
- De réelles perspectives de titularisation ou d’accès à un emploi stable avec une offre de formation, une aide pour un projet professionnel, l’entrée VAE…

- La révision des textes qui les régissent et une application plus respectueuse du droit.

- L’uniformisation des contrats avec des durées d’emploi revues, la réévaluation du salaire de recrutement, une évolution possible de la rémunération, l’accès aux indemnités existantes…..

- Un bilan précis sur l’état de l’emploi précaire dans notre ministère, à la fois sur le plan budgétaire, celui des personnes, mais aussi sur les différentes missions exercées. Ce bilan doit traiter pleinement mais séparément les contrats de droit public, y compris les vacataires, et les contrats de droit privé (CAV, CAE, CUI).

L’annonce faite par le Président a fait naître un espoir légitime pour les personnels en situation précaire. Le SE-UNSA exige l’ouverture rapide des négociations pour aboutir à des annonces concrètes traduisant les voies de titularisation possibles et permettant d’améliorer vos conditions d’emploi et de travail .
Partager cet article
Repost0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 00:22
Environ 840 000 agents contractuels travaillent dans les trois fonctions publiques dont 334 000 dans la fonction publique d’État et près de 100 000 dans l’éducation nationale.
En 4 budgets, le gouvernement a fait disparaitre 100 000 emplois de fonctionnaires et dans l’éducation nationale 50 000 emplois. Le recours à l’emploi de personnels à statut précaire a servi de mode de gestion du service public.
Alors que des plans de résorption de la précarité permettaient aux personnels d’accéder à la titularisation, depuis la fin du plan Sapin en 2005, aucun dispositif de ce type n’a été remis en œuvre, malgré nos demandes répétées auprès des différents ministères concernés.
Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 12:08
images logo non titulaires
Le 25 Janvier dernier, sur un plateau télévisé, un enseignant non –titulaire a alerté N. Sarkozy sur la situation de plus en plus précaire des agents non-titulaires de la fonction publique. Le président s’est accordé à dire que « la situation des contractuels de la fonction publique est profondément anormale » et a affirmé « être prêt à envisager la titularisation progressive des contractuels pour ne pas les laisser dans une situation de précarité »
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 21:49
Au sommaire
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 21:42
Au sommaire
  • Accès aux concours interne
  • Formation
  • Droit au temps partiel
  • Cumul d’activités
  • Accompagnement éducatif - école ouverte
  • Assistants pédagogiques : quelle différence avec l’AED ?
  • Infos diverses 

 

Téléchargez le document et bonne lecture.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 01:23

Le scandale du traite­ment des Evs en fin de contrat a retenti dans les médias fin juin et début juillet. Cette ultime attention des médias que nous avons fortement sollicitée à plusieurs reprises a eu le mérite d’exister ; mais hélas, trop tardivement pour obtenir une réponse juridique satisfaisante pour l’ensemble des Evs concernés !
L’énergie, l’action syndicales déployées au service de cette cause n’auront cependant pas été vaines :
• la pétition signée massivement,
• les lettres ouver­tes successives au premier ministre, au président de la Répu­blique,
• les alertes auprès des parlementaires,
• les audiences auprès des préfets.
Ces actions ont abouti à une prise de conscience de l’injustice dont sont victimes ces salariés de droit privé.

Petit rappel des faits
• Embau­chés en 2006 dans le cadre du plan de cohésion sociale, les Evs ont parfaitement rempli leur part de contrat en effectuant leurs missions dans les écoles et établissements du second degré. On ne peut pas en dire autant de leurs employeurs ! Le ministère du Travail, celui de l’Éducation nationale et les divers représentants de l’État dans les Régions et départements ont ignoré la contrepartie du contrat qui leur incombait, à savoir la formation et l’accompagnement de ces salariés dans un parcours d’insertion professionnelle.
• Le 3 juillet, la Dgefp(*) a écrit aux préfets de Région : « attention particulière », « plan d’accompagnement renforcé », « solution concrète d’accès à l’emploi ou entrée dans un dispositif complémentaire », telles sont les instructions. Les Evs « assistants handicap » pourront bénéficier d’un réemploi dans les associations.
À la rentrée, le SE-Unsa demandera des comptes sur l’effet réel de ces instructions tardives.
À la rentrée, de nouveaux contrats aidés vont être recrutés.
Nos exigences seront fortes et constantes pour que ces salariés soient respectés.

Dominique Thoby

(*) Direction générale à l’emploi
et à la formation professionnelle.
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 02:39

images logo non titulaires

Il aura fallu attendre que les 30 000 EVS se retrouvent au chômage pour qu’enfin le gouvernement prenne conscience de leur existence. Trops tard ? non ! Au SE-UNSA nous continuons à agir auprès du gouvernement, des ministres, des préfets , des recteurs pour que de nouveaux emplois leurs soient proposés sur d’autres types de contrats.

Dans la suite de l’action menée, l’intersyndicale a publié un nouveau communiqué. L’action continue !

EVS : toujours 30 000 personnes sans solution
 
 
Alors que depuis le 1° juillet, 30 000 EVS se retrouvent sans emploi, la mobilisation a enfin fait réagir le gouvernement . Même si l’annonce en a été faite tardivement, nous prenons acte de la décision du Ministre de l’Education Nationale de demander à l’Inspection Générale de pratiquer un audit des dispositifs de formation et de validation de compétences dont ces personnes ont bénéficié dans le cadre de leurs contrats. Cette mission permettra également de mesurer les conditions d’insertion professionnelle des personnes concernées.
Cette mesure répond à l’une de nos revendications et confirmera le peu d’engagement dont ont fait part, jusqu’à présent, les ministères concernés. 
 
Pour autant, l’incertitude reste totale pour la grande majorité des 30 000 EVS arrivés au terme des possibilités contractuelles de renouvellement le 30 juin dernier.
Nous nous sommes publiquement adressés au Président de la République pour lui demander d’intervenir pour permettre à ces salariés de bénéficier d’un suivi personnalisé, de l’étude de toutes les solutions de réemploi possibles, de formations donnant accès à un véritable parcours d’insertion professionnelle. Nous continuons d’exiger que l’ensemble des EVS bénéficient d’un réemploi à la prochaine rentrée scolaire.
 
Nous réitérons notre appel et confirmons notre disponibilité à rencontrer le Président de la République. L’Etat se doit de montrer le bon exemple ; il ne peut laisser 30 000 personnes sans solution. 
 
 
Thierry Cadart, Secrétaire Général du SGEN-CFDT.
Christian Chevalier, Secrétaire Général du SE-UNSA.
Gilles Moindrot, Secrétaire Général du SNUipp-FSU.
Patrick Désiré, Co-secrétaire Général de l’UNSEN-CGT.

Murielle Michelin,Présidente de l’UNCEVS

Partager cet article
Repost0

Contacts

Météo

outils webmaster
 Bienvenue en Guadeloupe!