Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • : Le SE UNSA GUADELOUPE met à la disposition de ses adhérents et de ses sympathisants les informations syndicales nationales, académiques et départementales de l'Académie de la Guadeloupe ( mouvements, promotions,...)
  • Contact

Adhérez au SE


Le SE-UNSA ne vit, ne peut vous informer, agir, s’opposer et proposer que grâce aux cotisations de ses adhérents.

Soyez solidaires ; n’hésitez pas à nous rejoindre !

Il n’est jamais trop tôt pour adhérer !


Cliquez ici!

CLIQUEZ ICI POUR ADHEREZ 

Modalités pour le nouvel adhérent

 

1)      Le collègue intéressé remplit son bulletin d'adhésion en ligne comme auparavant

2)      Il choisit le mode de paiement par carte bancaire (le choix par chèque ou par prélèvements fractionnés reste possible)

3)      Il est redirigé sur un site sécurisé où il saisit son numéro 16 chiffres de carte bancaire et son cryptogramme

4)      Après validation il reçoit un mél de confirmation lui indiquant les coordonnées de sa section de rattachement (s'il a indiqué une adresse électronique) et est redirigé vers l'accueil de notre site


 

Recherche

Contacts

Pour nous écrire,
cliquez ici.971@se-unsa.org

Profil de Se-unsa Guadeloupe
Profil Facebook de Se-unsa Guadeloupe

Archives

EVENEMENTS DU SE-UNSA

SE unsa guadeloupe 

* MUTATION INTRA *

http://4.bp.blogspot.com/-etgJcFWaP4A/UZsGmL--DzI/AAAAAAAARDM/FKOUXm9lhWo/s320/%253D%253Fiso-8859-1%253FQ%253FUne-Enqu%253DEAte-30k_copie-763805.png%253F%253D

http://www.se-unsa.org/squelettes/images/nego.png

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 00:57

 

Liste des candidats admis au Baccalauréat professionnel 2010 dans les séries:

                               COMMERCE

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T V W Z

                               COMPTABILITE

A B C D E F G H I J K L M N O P R S T U V W Y Z

                               ELECTROTECHNIQUE ENERGIE EQUIP.CO

A B C D E F G H I J L M N O P R S T V W  

                               EXPLOITATION DES TRANSPORTS

A B C G H P T V          

                               HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

C F H I N P R S T V W

                                LOGISTIQUE     

B C D F H J K L M P R S V

                               MAINTENANCE EQUIPEMENTS INDUSTR.

A B C D E F G H I K L M P R S T V Y            

                               MAINTENANCE MATERIELS AGRICOLES              

A C D L M S

                               MAINTENANCE MATERIELS TP & MANUT.

B D M P R        

                               MICRO-INFO&RESEAUX:INSTAL&MAINTEN

M           

                               RESTAURATION              

A B C D E F G J K L M N P R S U V

                               SECRETARIAT

A B C D E F G H I J K L M N O P R S T U V W Z    

                               SERVICES(ACCUEIL-ASSIST.-CONSEIL)


A B C D E F G J L M N O P R S T W Y Z

 

                               TECH. FROID ET CONDITIONNEM.AIR   

A B C D F J L M N P R S T V Z

                               TECHN.ETUDES DU BATIMENT OPTION A


A
 B C D E G J L M P R S T U V

                                TECHNICIEN INSTALLATION SYS.EN&CL               

T

                               TECHNICIEN MAINTENANCE SYS.EN&CL.

B C D G L M P S U     

                               TECHNICIEN MENUISIER AGENCEUR    

 B C D 

ong>E F G M P S T V Y

                               VENTE

A B C D F G J L M N O P R S T V W

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 00:31

Dans l’académie de Nice, la voie professionnelle paye au prix fort la mise en œuvre de la réforme. Un an avant les autres académies, dès la rentrée 2008, tous les bacs pro sont passés en cursus 3 ans, au mépris de la circulaire ministérielle de décembre 2007. Avec ces changements structurels brutaux, l’administration a imposé systématiquement dans les établissements des réductions drastiques de moyens. 

Christian JUAN, PLP au LP du Golf hôtel à Hyères et responsable académique du SE-UNSA pour la voie professionnelle répond à nos questions.

Quelle est la politique académique sur la voie professionnelle ?
CJ : Il faut revenir à l’exposé du projet académique au dernier CAEN (conseil académique de l’éducation nationale) qui est édifiant !
Le Recteur fait le constat du manque d’élévation du niveau de qualification des jeunes dans l’académie de Nice notamment au niveau IV (bac pro en particulier).
Donc il faudra « que le projet académique soit centré sur une volonté d’élévation des niveaux de formation scolaire et de qualifications professionnelles ».
Il s’engage à ce « qu’il n’y ait pas de réduction du taux d’encadrement en lycée l’année prochaine, ni de diminution de moyens eu égard aux proportions d’élèves. Mais il souligne qu’il y aura néanmoins des diminutions d’emploi globalement dans l’éducation nationale car celle-ci doit contribuer à la maitrise de la dépense publique et de la dette publique ».
Et il ajoute, que « les lycées généraux au titre de la réforme des lycées, ne sont pas touchés cette année, (NDLR : voire auront des petites rallonges), les collèges verront une année blanche, les LP continueront à mettre en place la réforme du bac pro… » (sic)
Les grands projets rectoraux n’auront pas fait longtemps illusion. Ce sont les LP qui subiront intégralement les coupes budgétaires …… et ce, grâce à la réforme !
LP qui, dans le même temps, devront élever le niveau de formation et de qualifications professionnelles. Cherchez l’erreur !
→ Pour info, ce sont 122 emplois budgétaires qui sont supprimés cette année et autant l’année prochaine.

Quelles vont être les conséquences pour les élèves et les enseignants de LP ?
CJ :
• La première est que la réforme du bac pro pour notre académie continue à s’appliquer mais avec des moyens revus à la baisse. Les grilles horaires officielles, globalisées sur trois ans, ne seront pas respectées sur les moyennes annuelles. Seule une vérification hypothétique du quota attribué pour chaque discipline, au bout des 3 ans de cycle, sera possible selon l’administration. Nous sommes très pessimistes quant à l’effectivité de cette affirmation.
• La mise en place de l’accompagnement personnalisé en heures supplémentaires (HSA) a faussé les DHG dans les établissements et rendu aléatoire ce dispositif. Ces heures sont largement utilisées cette année pour compenser les carences d’heures d’enseignement disciplinaires obligatoires et palier l’insuffisance des heures complémentaires pour effectif réduit. C’est le cas d’une majorité de LP dans l’académie.
• De plus en plus de cours se font en classe entière à 30 et plus, souvent en regroupant des spécialités différentes. Certains CAP sont supprimés pour être mis en place avec des classes de Bac Pro. Bonjour la gestion de classe et la progression pédagogique dans ces classes à deux niveaux !
• La recherche de salles de classe pouvant accueillir 30 élèves devient le casse-tête de nos proviseurs dans des établissements prévus à l’origine pour fonctionner à 24.
• Pour les CAP, les fameuses passerelles annoncées vers les bac pro, ne verront jamais le jour. (les élèves inscrits en bac pro iront jusqu’au bout du cycle, ne laissant aucune place libre à des CAP, les sections étant complètes.)
• Les heures de soutien sont réduites à la portion congrue. Ce système s’était répandu dans les établissements pour aider les plus fragiles à revenir au niveau du groupe classe.

Comment les collègues, élèves et parents d’élèves ont t-il réagi ?
CJ : Des assemblées générales ont eu lieu dans beaucoup d’établissements et les élèves se sont mobilisés fortement. Dans la plupart des établissements, les DHG ont été rejetées par les CA. Souvent des actions de grève ont été lancées, la presse en a fait largement échos. Plusieurs établissements de l’aire Toulonnaise ont occupé l’inspection académique.

Mathieu et Eric, des collègues du LP du Golf-hôtel à Hyères (plus gros LP de la région) syndiqués au SE-UNSA, réagissent :
« Face à ces mesures brutales et injustes, c’est de la colère, de l’indignation que nous avons ressentis. Nous nous sommes fortement mobilisés et avons même écrit au ministre (voir en PJ). Il y a eu aussi une audience avec le Recteur.
Une journée de grève a été faite, avec blocage et occupation de l’inspection académique (une cinquantaine d’élèves, parents et professeurs). L’inspecteur d’académie, dépêché en urgence l’après-midi, a débloqué 30h. C’est peu rapport aux réels besoins, mais c’était un début et implicitement une reconnaissance de la carence en heures élèves. La FCPE a de son coté a écrit au Recteur
 ». (Voir en PJ)

Quel est le bilan des actions menées ?
CJ : Les actions ont payé rapidement à Nice, l’établissement obtenant gain de cause. D’autres établissements pour lesquels le manque s’élevait aux alentours d’une centaine d’heures, suite à de prétendues erreurs de l’administration, ont vu leur DHG abondée. (Lycée hôtelier de Nice, LP de Draguignan aussi).
Des projets spécifiques ont permis, par endroit, d’obtenir des heures prélevées sur le compte de l’accompagnement personnalisé.
Globalement, le département des Alpes maritimes est moins pénalisé que le Var ; c’est un constat qui confirme encore une fois le décalage de traitement (historique) entre les deux départements ; les pressions politiques peut-être ?
La situation au niveau académique est contrastée. Certains établissements ayant obtenu gain de cause et d’autres « peu touchés », avec 10 à 30h manquantes, sont rentrés dans le rang.
D’autres restent toujours mobilisés dans la perspective de la rentrée. Par exemple, dans mon lycée, nous avons voté à une quasi-unanimité lors d’une assemblée générale le jour de la journée porte-ouverte, le refus des HSA au-delà de l’heure imposée. De même, des projets d’expérimentation du sport l’après-midi (très discutable), ou autres tutorat pour les nouveaux stagiaires sont refusés, pour le moment. Nous voulons nous faire entendre face au mépris affiché de l’administration.

Le SE-UNSA dans l’action

Quels ont été l’action et le rôle du SE-UNSA ?
CJ : Le SE-UNSA a organisé une journée spéciale « enseignement pro » en décembre 2009 où les difficultés à venir avaient déjà été pointées et débattues.
Le SE-UNSA est intervenu à tous les niveaux et dans toutes les instances, en CTPA (comité technique paritaire académique) particulièrement.
Le SE-UNSA a relayé les revendications des personnels tout en les accompagnant de façon continue, dans l’action locale et académique.

Quelle va être l’action du SE-UNSA dans les semaines et mois à venir ?
CJ  : Nous ferons un état des lieux dans les établissements à la rentrée.
L’action collective a permis des avancées et la résignation n’est pas de mise. La prise de conscience des collègues a été forte et entrainera une meilleure réactivité.
Le SE-UNSA sera toujours à leur coté, pour défendre et promouvoir un enseignement professionnel public de qualité ; le combat syndical continue, nous sommes déterminés.

Propos recueillis par Stéphane DEPIERRE, délégué national de la branche PLP
Partager cet article
Repost0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 01:06

LOGO SE-UNSA GUADELOUPE PLP

Tableau de bord en mathématiques 1ère CAP secteur 1

http://0z.fr/QGUiY

Tableau de bord en mathématiques 2ème CAP secteur 1

http://0z.fr/8YNEH

Tableau de bord en sciences 1ère CAP secteur 1

http://0z.fr/1zzdA

Tableau de bord en sciences 2ème CAP secteur 1

http://0z.fr/9hXG7

Fluctuation d'une fréquence selon les échantillons, probabilités

http://0z.fr/AH0N4

Statistique à une variable

http://0z.fr/Qu7cn

Notion de fonction

http://0z.fr/5SF8C

Information chiffrée, proportionnalité

http://0z.fr/R3u8x

Utilisation de fonctions de référence

http://0z.fr/Rcq1H

De la géométrie dans l'espace à la géométrie plane

http://0z.fr/hZyVD

Géométrie et nombres

http://0z.fr/-JPvH

Du premier au second degré

http://0z.fr/uZ0jc

Statistique à deux variables

http://0z.fr/zr9Ph

http://0z.fr/-apfF

 

Share |
Google Groupes
Abonnement au groupe PLP SE-UNSA GUADELOUPE
E-mail :
Visiter ce groupe
Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 00:24

 

http://www.se-unsa.org/UserFiles/Image/publications/enseignant/135/18b-ens135.jpgLes modalités d’éva luation des enseignements généraux en bac pro ont été revues afin de les adapter aux nou veaux programmes. Afin d’utiliser les Tic dans l’évaluation, les maths-sciences seront évalués en contrôle en cours de formation (Ccf). L’économie-droit et l’éco-gestion passeront aussi en Ccf (dossier+oral). L’éducation civique sera associée à l’épreuve de français/histoire-géographie.
Pour le SE-U
nsa, le Ccf sur le fond n’est pas sujet à polémique. Comme une épreuve ponctuelle, il met en œuvre le principe du sondage de compétences avec un cadrage natio nal. Par ailleurs, il ne nous viendrait pas à l’idée, contrairement à certains, de remettre en cause la volonté des Plp d’évaluer avec éthique. Les diplômes ne sont en rien dévalorisés et conservent bien leur caractère national. 

Cela dit, ce mode d’éva lua tion n’est pas sans poser problèmes. Les collègues sont souvent isolés dans leur établissement ; l’accom pagnement et les directives en amont font régulièrement défaut. De plus, il n’est pas toujours facile d’obtenir de l’adminis tration la nécessaire souplesse organisationnelle. Avec l’augmen tation du nombre d’évaluations, les heures de cours diminuent, la charge de travail croît.
Le ministre a annoncé une prise en compte de ce travail pour l’année scolaire 2010-2011. Une indemnité sera versée par division et par épreuve évaluée. Le taux de base de l’épreuve sera de 83€ puis de 111€ à partir de la rentrée 2011. Il sera majoré en fonction du nombre d’élèves.

Stéphane Dépierre

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 16:39

 LOGO SE-UNSA GUADELOUPE PLP

Les PLP se voient attribuer 2 notes :

- une note pédagogique sur 60 attribuée par l’inspecteur et accompagnée d’un rapport d’inspection.

- une note administrative sur 40 attribuée par le recteur sur proposition du chef d’établissement.

La somme de ces 2 notes forme une note sur 100 qui sert de base pour l’avancement d’échelon.

L’usage veut que les notes soient fonction de l’échelon et dépendent de grilles de référence indicatives.


Les grilles nationales de notation des PLP :
  • PLP Classe normale 

Notation Administrative sur 40

Echelon Ecart indicatif Moyenne
1
30
2
30,2
3
30,6
4
31,1
5 31 – 32,5 32
6 32 – 33,5 33,1
7 33,5 – 34,5 34,1
8 34,5 – 35,5 35,2
9 35,5 – 37 36,2
10 36,5 – 37,5 37,2
11 38 – 39 38,5



Notation pédagogique sur 60

Echelon Ecart indicatif Moyenne
1
36
2
36,8
3
37,6
4
39,2
5 37,5 – 43 40,8
6 39 – 45 42,4
7 42 – 47 44,5
8 43 - 49 46,6
9 45 – 51 48,7
10 48 – 53 50,6
11 49 – 54 22,4
  • PLP Hors-Classe 
Notation Administrative sur 40

Echelon Ecart indicatif Moyenne
1 34,5 – 35,5 35
2 35,5 – 36,5 36
3 36,5 – 37,5 37
4 37,5 – 38,5 38
5 38,5 – 39,5 39
6 39 – 40 39,5
7 39 – 40 39,7

Notation Pédagogique sur 60


Echelon Ecart indicatif Moyenne
1 43 – 48 46
2 44 – 50 48
3 46 – 52 50
4 49 – 55 53
5 51 – 57 55
6 53 – 59 57

 

 



Google Groupes
Abonnement au groupe PLP SE-UNSA GUADELOUPE
E-mail :
Visiter ce groupe
Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 00:49
http://media.education.gouv.fr/image/Global_2008/38/5/logo_14943_39385.gif

Les épreuves écrites d’admissibilité des concours de recrutement internes des :

 

  1. CAPLP de langues vivantes-lettres
  2. CAPLP de lettres-histoire

sont reportées du jeudi 25 mars au vendredi 23 avril, aux mêmes horaires, en raison d’un mouvement social sur le territoire de Wallis-et-Futuna.

 

Le bénéfice des épreuves subies le mercredi 3 février par les candidats au CAPLP interne sera conservé.

Les 2 122 candidats inscrits à ces concours recevront une nouvelle convocation des services académiques des examens et concours très prochainement.

Google Groupes
Abonnement au groupe PLP SE-UNSA GUADELOUPE
E-mail :
Visiter ce groupe

 


Partager cet article
Repost0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 17:07

http://www.se-unsa.org/UserFiles/Image/publications/enseignant/134/21a-ens134.jpg
La réforme
 de la voie professionnelle entre dans sa deuxième année
 d’application et la rentrée 2010 devrait, en toute logique, se préparer dans de meilleures conditions. Or, il n’en est rien. 
Nous constatons à nouveau des pratiques académiques très diverses dans les attributions des D
hg aux établissements. Les globalisations des heures-élève sur trois ans et des heures pour groupes à effectif réduit permet tent ces dérives. Cela complique la lisibilité et la répartition des Dhg
Comment les équipes enseignantes peuvent-elles s’investir dans les conseils pédagogiques dans ces conditions ? 
En même temps, le SE-U
nsa constate que de nombreux recteurs ont choisi « d’optimiser » les structures en diminuant des capacités d’accueil de sections à 15 élèves en « Production » et 18 en « Services » afin de les regrouper respectivement à 30 et 36 élèves en enseignement général. Cette structuration privilégie les économies de moyens, réduit le nombre de places disponibles et conduit à une dégradation des conditions d’apprentissage des élèves en enseignement général. 
De plus, les capacités d’accueil en première professionnelle sont sous-calibrées alors que, dans cette année transitoire, les classes devront accueillir les élèves sortant de seconde pro, de B
ep et dans certains cas de Cap. Beaucoup de jeunes seront laissés pour compte. 

Les lycéens scolarisés dans la voie professionnelle méritent d’être traités avec équité. Où sont passées les gran des ambitions ministérielles ? Le SE-Unsa a écrit au ministre pour lui demander de faire respecter, dans toutes les académies, le cadre réglementaire et lui signifier que la voie professionnelle ne peut pas être la cible d’une politique gouvernementale liée aux restrictions budgétaires.

 

Stéphane Dépierre
Partager cet article
Repost0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 00:09

Comme le SE-UNSA s’y était engagé, vous pourrez connaître votre affectation telle qu'elle est prévue dans le PROJET de mouvement inter-académique qui nous a été transmis par l'administration.

Cette information confirmera sans doute le contenu de l'appel très succinct que vous avez reçu de la "cellule mobilité" du ministère.

Nous attirons votre attention sur le fait que ce n'est qu'un projet qui est susceptible d'être modifié en commission.

Cette année encore, le ministère persiste à communiquer les informations de son projet de tableau de mutations alors que les commissions ne se sont pas encore tenues !

Cette politique affichée comme "qualitative de ressources humaines" n'est, en fait, qu'une attaque déguisée contre les personnels et leurs représentants élus.

L'objectif politique est clair :

vous faire croire que les syndicats sont inutiles en vous appâtant avec un renseignement succinct sur votre affectation,

limiter le rôle des élus du personnel qui siègent dans ces commissions pour défendre la situation des candidats,

réduire votre situation personnelle de candidat à une mutation à une simple opération technique informatisée,

- pouvoir garder la maîtrise totale des tableaux de mutations y compris au travers de décisions arbitraires, que vous ne pourriez contester

Les élus du SE-UNSA, malgré cette tentative du ministère tiendront fermement leur rôle de défense des personnels dans les commissions (CAPN ou FPMN) au cours desquelles votre situation sera examinée.

En effet, tous les ans, parce que les élus du personnel vérifient et contrôlent les dossiers qui leur sont confiés, des erreurs sont détectées, ce qui amène à de nombreuses modifications par rapport au projet de l'administration qui n'est qu'un document préparatoire.

Les commissions se déroulant du 8 au 17 mars, vous serez informé du résultat définitif dès que votre discipline aura été examinée en commission.

Durant cette période vous pouvez nous joindre aux numéros «spécial muts» ci-dessous, pour toute question ou information dont vous avez besoin.

01 44 39 23 16 - 01 44 39 23 26 - 01 44 39 23 36 - 01 44 39 23 46

Si vous avez échoué dans votre demande de mutations, nous examinerons avec vous votre situation ;

Si votre affectation est confirmée, nous mettrons à votre disposition:

- les bulletins d’accueil de votre nouvelle académie;

- les coordonnées des représentants locaux du SE-UNSA qui assureront le suivi du mouvement intra–académique.

Soyez assuré cher(e) collègue de notre détermination à assurer notre rôle de défense des personnels

Nous restons à votre disposition.

 

Elus nationaux

Du SE-UNSA

Google Groupes
Abonnement au groupe PLP SE-UNSA GUADELOUPE
E-mail :
Visiter ce groupe
Partager cet article
Repost0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 17:11

LOGO SE-UNSA GUADELOUPE PLPLa voie professionnelle ne doit pas être la cible privilégiée des économies budgétaires à la rentrée 2010. Le SE-UNSA dénonce dans une lettre au ministre l’absence de transparence en matière d’attribution des moyens dans les LP.

Dans tous les secteurs, des capacités d’accueil ont été réduites à 15 élèves en production et à 18 en services afin de regrouper ces sections par deux en enseignement général. Encore des économies générées au détriment des possibilités d’accueil des élèves et des conditions de travail en enseignement général.

Les capacités d’accueil en première pro sont souvent sous-calibrées alors que dans cette année transitoire, les classes devront accueillir les élèves sortant de seconde pro, de BEP et dans certains cas de CAP. Quant à l’accompagnement personnalisé, il restera une variable d’ajustement des services. Où sont passées les grandes ambitions affichées dans la réforme ?

La Lettre au Ministre
MEN 100208 lLuc Chatel Voie Pro MEN 100208 lLuc Chatel Voie Pro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 00:47

La réforme de la voie technologique est en discus­sion. Les principes communs à toutes les séries sont déjà connus : généralisation de la deuxième langue vivante et intégration de l’accom­pagnement personnalisé. Pour les séries Stg et St2s, seul ce dernier point conduira à une légère modification des grilles horaires.
Pour les séries Sti et Stl, en revanche, il s’agira d’une véritable rénovation.
La série Stl devrait comporter deux spécialités, l’une orientée vers les biotechnologies, l’autre vers la physique-chimie de laboratoire.
La Sti, elle, sera réorganisée en trois ou quatre spécialités qui seraient « Énergie et environnement », « Sys­tèmes d’infor­mation », « Architecture et construction » et « Innovation tech­nologique et éco-conception » ; ces deux dernières pourraient laisser la place à une spécialité « Numérique, structure et matière ».
La spécialité « Arts Appliqués » de­viendra une série spécifique baptisée « Sciences et technologies design et arts appliqués » (Std2a).
Le ministère souhaite limiter l’horaire élève à 32 heures dont 18 d’ensei­gnements généraux(*), 12 d’enseignements technologiques et 2 d’accompa­gnement, en première comme en terminale. Cette limitation réduit sen­siblement le volume horaire dévolu à l’enseignement technologique et fait douter de « son ancrage fort » affiché par le ministre.
 
Le SE-Unsa a demandé une augmentation de l’horaire des enseignements technologiques. Il a également insisté sur l’importance des dédoublements et exigé que les futurs horaires profs ne soient pas inférieurs à l’existant. Ce que nous avons obtenu dans la voie générale doit être garanti aussi dans la voie technologique.

Voie technologique
Antoine Tresgots

(*) Y compris la Lv2.
lp plp force ouvrière guadeloupe cgt snetaa speg 971 gwada professeur syndicat eps snuep fsu syndicat des personnels de l'éducation professeur de lycée professionnel C.G.T.G. (Confédération Générale du Travail de la Guadeloupe) Secrétaire Général : M. Jean-Marie NOMERTIN S.E.P.- C.G.T.G. (Syndicat de l'Enseignement Public) Secrétaire Général : M.Aude GIRONDIN S.G.P.E.N.-C.G.T.G. (Syndicat Général des Personnels de l'Education Nationale) Secrétaire Général : M. Joël CLAIRY F.A.E.N. (Fédération Autonome de l'Education Nationale) Secrétaire Général : Mme Myriam HUYGHUES DES ETAGES S.N.A.P.A.I. - F.A.E.N. (Syndicat National Autonome des Personnels d'Administration et d'Intendance) Secrétaire Général : Mme Myriam HUYGHUES DES ETAGES S.N.C.L. - F.A.E.N. (Syndicat National des Collèges et Lycées) Secrétaire Général : Mme Myriam HUYGHUES DES ETAGES S.N.E.P - F.A.E.N. (Syndicat National des Ecoles Publiques) Secrétaire Général : M. Aurélien ANDRE S.N.P.T.O. - F.A.E.N. (Syndicat National des Personnels Techniques et Ouvriers) Secrétaire Général : Mme Myriam HUYGHUES DES ETAGES F.S.U. Porte parole : Guy-Luc BELROSE F.S.U (FEdEration Syndicale Unitaire) S.N.E.P. - F.S.U. (Syndicat National de l'Education Physique) Secrétaire Académique : M. Guy-Luc BELROSE S.N.E.S -F.S.U (Syndicat National des Enseignements de Second Degré) Co-secrétaires Académiques : Mme Mylène TERRO Mme Delphine PRUDHOMME et M. Guillaume MARSAULT S.N.I.C.S. -F.S.U. (Syndicat National des Infirmier(e)s Conseiller(e)s de Santé) Responsable : Mme Rolande DORVILLE S.N.U.A.S - F.P. - F.S.U. (Syndicat National Unitaire des Assistants Sociaux de la Fonction Publique) Responsable : Mlle Patricia LETOURNEUR S.N.U.I.P.P. -F.S.U. (Syndicat National Unitaire des Instituteurs, Professeurs des écoles et PEGC) U.N.A.T.O.S. - F.S.U. (Union Nationale Agents, Techniques, Ouvriers, Service) Responsables : Mme Claudie CIMIA et M. Philippe MEYAPIN S.N.U.E.P. - F.S.U. (Syndicat National Unitaire de l'Enseignement Professionnel) Co-secrétaires Académiques : Valérie FRANCIUS-FIGUERES et Alice RONCART S.N.E.SUP F.S.U. (Syndicat National de l'Enseignement Supérieur) Secrétaires départementaux : Sylvie BERCION et Antoine DELCROIX .D. - S.I.P.D.E.N. - F.A.E.N. (Indépendance et Direction - Syndicat Indépendant des Personnels de Direction de l'Education Nationale)  Secrétaire Général : M. Jean ALICE S.N.P.D.E.N. - U.N.S.A - Education (Syndicat National des Personnels de Direction de l'Education Nationale) Secrétaire Général : Alain MORVANY S.G.E.N-C.F.D.T (Syndicat Général de l'Education Nationale - Confédération Française Démocratique du Travail) Secrétaire Général : M. Gérard BORDERAN S.N.E.T.A.A. - E.I.L (Syndicat National des professeurs de lycée professionnel et des personnels d'éducation - Efficacité Indépend ance Laïcité) Secrétaire Académique : M. Elin KARRAMKAM S.N.E-C.S.E.N. (Syndicat National des Ecoles- Confédération Syndicale de l'Education Nationale) Correspondant : M. Samuel RACEL S.P.E.G. (Syndicat des Personnels de l'Education en Guadeloupe) Secrétaire Général : M. René BEAUCHAMP Union Départementale des Syndicats Force Ouvrière Guadeloupe Secrétaire Général : M. Max EVARISTE Section Départementale de la Fédération Nationale de l'Enseignement et de la Culture et de la Formation Professionnelle Force Ouvrière (F.N.E.C.-F.P.-F.O.) Secrétaire Général : M. Georges GUILLOU S.N. - F.O. - L.C (Syndicat National Force Ouvrière des Lycées et Collèges) Secrétaire Académique : M. Fred BLONDIN S.N.U.D.I. - F.O. (Syndicat National Unifié des Directeurs, Instituteurs et professeurs des écoles de l'enseignement public) Secrétaire Académique : Mme Marie-Louise QUILLIN S.N.M.S.U. - U.N.S.A. (Syndicat National des Médecins Scolaires et Universitaires) Secrétaire Départemental : Mme Christiane SALOMON S.N.A.S.E.N. - U.N.S.A. (Syndicat National des Assistantes Sociales de l'Education Nationale) Secrétaire Académique : Mme Rita EZELIN S.N.I.E.S - U.N.S.A. (Syndicat National des Infirmières et des Infirmiers Educateurs de Santé) Secrétaire Académique : Mme Paulette NIRELLEP S.N.P.T.E.S - U.N.S.A. (Syndicat National du Personnel Technique de l'Enseignement Supérieur) Secrétaire Académique : M. Joël NARFEZ S.N.P.T.E.S - U.N.S.A. (Syndicat National du Personnel Technique de l'Enseignement Supérieur) Secrétaire Académique : M. Joël NARFEZ S.I.E.N. - U.N.S.A. (Syndicat de l'Inspection de l'Education Nationale) Responsable Académique : M. André GRENIER A et I (Syndicat de l'Administration et de l'Intendance) Secrétaire Académique : M. Michel LETAPIN S.E - U.N.S.A (Syndicat des Enseignants) Secrétaire Général : M. Gustave BYRAME S.N.A.E.N. - U.N.S.A. (Syndicat National des Agents de l'Education Nationale) Secrétaire Académique : M. Michel BISTOQUET

Partager cet article
Repost0

Contacts

Météo

outils webmaster
 Bienvenue en Guadeloupe!