Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • : Le SE UNSA GUADELOUPE met à la disposition de ses adhérents et de ses sympathisants les informations syndicales nationales, académiques et départementales de l'Académie de la Guadeloupe ( mouvements, promotions,...)
  • Contact

Adhérez au SE


Le SE-UNSA ne vit, ne peut vous informer, agir, s’opposer et proposer que grâce aux cotisations de ses adhérents.

Soyez solidaires ; n’hésitez pas à nous rejoindre !

Il n’est jamais trop tôt pour adhérer !


Cliquez ici!

CLIQUEZ ICI POUR ADHEREZ 

Modalités pour le nouvel adhérent

 

1)      Le collègue intéressé remplit son bulletin d'adhésion en ligne comme auparavant

2)      Il choisit le mode de paiement par carte bancaire (le choix par chèque ou par prélèvements fractionnés reste possible)

3)      Il est redirigé sur un site sécurisé où il saisit son numéro 16 chiffres de carte bancaire et son cryptogramme

4)      Après validation il reçoit un mél de confirmation lui indiquant les coordonnées de sa section de rattachement (s'il a indiqué une adresse électronique) et est redirigé vers l'accueil de notre site


 

Recherche

Contacts

Pour nous écrire,
cliquez ici.971@se-unsa.org

Profil de Se-unsa Guadeloupe
Profil Facebook de Se-unsa Guadeloupe

Archives

EVENEMENTS DU SE-UNSA

SE unsa guadeloupe 

* MUTATION INTRA *

http://4.bp.blogspot.com/-etgJcFWaP4A/UZsGmL--DzI/AAAAAAAARDM/FKOUXm9lhWo/s320/%253D%253Fiso-8859-1%253FQ%253FUne-Enqu%253DEAte-30k_copie-763805.png%253F%253D

http://www.se-unsa.org/squelettes/images/nego.png

15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 00:49

SE UNSA COLLEGE GUADELOUPEDans les collèges et les lycées, 2013/2014 sera une année de transition. Dans l’attente du vote de la loi d’orientation pour l’École, la circulaire de rentrée trace des pistes mais annonce peu de réels changements, y compris pour le domaine de la vie scolaire.

Toutefois, cette première circulaire de rentrée de l’ère Peillon se veut clairement en rupture avec la période précédente. Le texte souligne les 3770 postes supplémentaires alloués au second degré qui iront en priorité aux collèges et au remplacement.

Le remplacement rapide et efficace (1000 postes annoncés dans le second et premier degré) est un facteur important d'équilibre du système scolaire. Il permet l'équité des apprentissages et sauvegarde un bon climat scolaire. Il intéresse au premier chef le service de la vie scolaire en évitant les surcharges de permanences, les ruptures dans les emplois du temps. Mais le contingent prévu ne permettra pas de répondre réellement au problème des remplacements courts. 

Lutter contre le décrochage scolaire. La circulaire insiste sur cet aspect et veut investir au maximum de champ en passant par tous les réseaux et personnes ressources possibles. Ainsi, dès la rentrée scolaire 2013, un référent « décrochage scolaire » sera désigné dans chaque EPLE connaissant un fort taux d’absentéisme. 

Lutter contre l'absentéisme. L’École doit trouver des solutions adaptées et mesurées pour lutter contre l’absentéisme scolaire, dans le cadre des nouvelles conditions fixées par la loi n° 2013‐108 du 31 janvier 2013 qui met fin à la suspension des allocations familiales et au contrat de responsabilité parentale. Pour cela, la circulaire préconise un meilleur dialogue avec les parents et le développement d'un climat serein dans les établissements.

Le rôle des conseils de la vie lycéenne sera mieux reconnu, et leur consultation sur des aspects importants de la vie de l’établissement (emplois du temps, accompagnement personnalisé et tutorat, gestion du foyer, etc.…) devra être assurée, conformément aux textes officiels en vigueur.

L’éducation prioritaire devra bénéficier d’une attention particulière dès la rentrée 2013. Les établissements les plus en difficulté devront continuer à être soutenus par des moyens importants. L’affectation de personnels expérimentés et motivés est un objectif prioritaire.

Discipline. En finir avec l'automaticité des procédures disciplinaires. Ok, nous le demandions. Nous attendons cependant les « documents d'appui diffusés aux écoles et « outils proposés aux établissements du second degré ». Ils sont censés favoriser une réflexion sur les punitions et les sanctions, et prévenir les exclusions.

Les internats d'excellence sont remis en cause sur le rapport réussite/coût. Les ERS seront remplacés par des internats relais mais nous n'en savons pas plus. Concernant les internats, il est précisé que « pour favoriser la réussite de chacun, tous les internats, dans leur diversité, doivent proposer l’excellence scolaire et éducative aux élèves accueillis. Ils sont accessibles prioritairement aux élèves relevant de l’éducation prioritaire et de zones urbaines sensibles (ZUS). Les établissements qui ont un internat doivent inclure dans leur projet d’établissement un projet pédagogique et éducatif pour les élèves internes ». Plus facile à dire qu'à faire ! À suivre donc.

Pour l'instant, cette circulaire de rentrée 2013 donne des pistes, remplace des dispositifs mais reste vague sur de nombreux domaines concernant la vie scolaire. 

Plus généralement : 

Concernant le collège, les choix «ne pourront être arrêtés qu'en 2014». Pour autant, plusieurs nouveautés sont d’ores et déjà annoncées.

L’objectif de maîtrise par tous les élèves du «socle commun de connaissances, de compétences et de culture» est conforté. Plusieurs nouveaux outils doivent y concourir :
• Une nouvelle version simplifiée du livret personnel de compétences. Il devrait être plus concis et plus lisible aussi bien pour les enseignants que pour les élèves et les parents.
• Le conseil école-collège prévu par la loi (voir ici) dont la circulaire précise qu’il aura une vocation exclusivement pédagogique.
• Les dispositifs d’alternance précoce, notamment le DIMA (dispositif d'initiation aux métiers en alternance) seront désormais « proscrits pour les élèves de moins de 15 ans. »

Le Diplôme National du Brevet ne sera pas modifié cette année mais on sait que la loi ouvre la voie à une profonde évolution de cet examen dans les prochaines années.
Pour répondre aux inquiétudes qui ont pu s’exprimer, la circulaire précise que pour les Segpa et les Érea « les fondements juridiques, l'organisation et les missions sont maintenus. »

Le lycée est peu traité. La circulaire se contente d’annoncer qu’un « bilan des réformes engagées » au lycée et en LP « sera réalisé à la fin de l'année 2013, avant de mettre à l'étude les transformations nécessaires. » Par ailleurs, dans la partie consacrée à l’amélioration de l’orientation, le texte porte une attention particulière aux séries technologiques récemment rénovées que sont STI2D, STL, STMG et ST2S.

Cette circulaire est un texte d’attente qui ouvre de nombreuses perspectives d’évolution. Le SE-Unsa sera présent sur l’ensemble des dossiers pour défendre son projet d’une école plus juste, plus accueillante pour les élèves et plus épanouissante pour les enseignants.

Partager cet article

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans SECOND DEGRE
commenter cet article

commentaires

Contacts

Météo

outils webmaster
 Bienvenue en Guadeloupe!