Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • Le blog du SE-UNSA 971 COMMUNICATION
  • : Le SE UNSA GUADELOUPE met à la disposition de ses adhérents et de ses sympathisants les informations syndicales nationales, académiques et départementales de l'Académie de la Guadeloupe ( mouvements, promotions,...)
  • Contact

Adhérez au SE


Le SE-UNSA ne vit, ne peut vous informer, agir, s’opposer et proposer que grâce aux cotisations de ses adhérents.

Soyez solidaires ; n’hésitez pas à nous rejoindre !

Il n’est jamais trop tôt pour adhérer !


Cliquez ici!

CLIQUEZ ICI POUR ADHEREZ 

Modalités pour le nouvel adhérent

 

1)      Le collègue intéressé remplit son bulletin d'adhésion en ligne comme auparavant

2)      Il choisit le mode de paiement par carte bancaire (le choix par chèque ou par prélèvements fractionnés reste possible)

3)      Il est redirigé sur un site sécurisé où il saisit son numéro 16 chiffres de carte bancaire et son cryptogramme

4)      Après validation il reçoit un mél de confirmation lui indiquant les coordonnées de sa section de rattachement (s'il a indiqué une adresse électronique) et est redirigé vers l'accueil de notre site


 

Recherche

Contacts

Pour nous écrire,
cliquez ici.971@se-unsa.org

Profil de Se-unsa Guadeloupe
Profil Facebook de Se-unsa Guadeloupe

Archives

EVENEMENTS DU SE-UNSA

SE unsa guadeloupe 

* MUTATION INTRA *

http://4.bp.blogspot.com/-etgJcFWaP4A/UZsGmL--DzI/AAAAAAAARDM/FKOUXm9lhWo/s320/%253D%253Fiso-8859-1%253FQ%253FUne-Enqu%253DEAte-30k_copie-763805.png%253F%253D

http://www.se-unsa.org/squelettes/images/nego.png

20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 23:09

Dans le cadre de la journée internationale des Droits de l’Enfant, le SE-Unsa, membre du Cofrade (Conseil Français des Associations pour les Droits de l'Enfant), relaie le communiqué de presse de celui-ci.
Le SE-Unsa en profite pour rappeler son attachement à la CIDE(Convention Internationale des Droits de l’Enfant) et l’importance de son application.

«             La Convention Internationale des Droits de l’Enfant… aux oubliettes ?

Les Droits de l’Enfant s’affichent ce dimanche 20 novembre 2011 sur la façade de l’Hôtel de Ville de Paris avec le Conseil Français des Associations pour les Droits de l’Enfant (COFRADE) et la Mairie de Paris à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant.

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant – CIDE – est un grand texte adopté en 1989 à l’ONU dans la continuité de la déclaration des droits de l’homme. Elle proclame les droits fondamentaux pour tous les enfants, à une famille, à la santé, à l’éducation, à la justice, à la protection et aussi leurs droits à s’exprimer et à participer à la vie de la société.

Tous les enfants en France sont concernés par cette Convention que la France a ratifiée en 1990 : tous les jeunes de moins de 18 ans « indépendamment de toute considération de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou autre de l’enfant ou de ses parents ou représentants légaux, de leur origine nationale, ethnique ou sociale, de leur situation de fortune, de leur incapacité, de leur naissance ou de toute autre situation ».

Le COFRADE, association loi 1901 composée de 50 associations membres, veille à l’application de la Convention depuis 1990. LeCOFRADE fait connaître la Convention au grand public, propose aux Pouvoirs publics des adaptations législatives et  rend compte périodiquement au Comité des Droits de l’Enfant à Genève. LeCOFRADE établit son rapport à partir des constats faits sur le terrain par ses associations membres.

La France, pays signataire de la Convention, a l’obligation de la faire connaître par tous les moyens. Pourtant, aujourd’hui la Convention paraît complètement oubliée dans le discours ambiant et le fossé se creuse entre notre société et ses enfants.

A la veille d’échéances électorales importantes, le COFRADE demande aux élus, aux partis politiques, aux candidats et futurs candidats, de s’engager sur l’application complète de la Convention dans notre pays et sur la mise en place d’une politique globale pour TOUS nos ENFANTS dans l’intérêt supérieur de l’Enfant. »

Partager cet article

Repost 0
Published by SE-UNSA 971 COMMUNICATION - dans SOCIETE
commenter cet article

commentaires

Contacts

Météo

outils webmaster
 Bienvenue en Guadeloupe!